Toute l'actualité d'HabboCity se trouve ici !
Giveaways
15.000 diamants 1 gagnant(s)
-j -h -min et -s
Gagnant(e) : Yneoph
10.000 diamants 2 gagnant(s)
-j -h -min et -s
Gagnant(s) : Russ, Woodie
5.000 diamants 1 gagnant(s)
-j -h -min et -s
Gagnant(e) : Aslea
10.000 diamants 1 gagnant(s)
-j -h -min et -s
Gagnant(e) : zizoux
50 CityCashs 1 gagnant(s)
-j -h -min et -s
Gagnant(e) : Julie

Connexion
Formulaire de connexion
Inscription
Formulaire d'inscription
Rentre le code ci-dessous dans ton humeur sur HabboCity pour prouver que le compte t'appartient
Chargement de CityWish en cours...
Passer le chargement

Information de la part de l'administration :

Les recrutements sont ouverts sur CITYWISH, rejoignez notre serveur discord pour y participer, bonne chance à tous !

80
0

“Mon mari a tout simplement été ma force et le reste pendant toutes ces années, et je lui dois une dette plus grande qu’il n’aurait jamais dû réclamer.”

 

LES FAITS MARQUANTS SUR LA REINE

 

1970 : la reine frôle la mort en Australie

Le 29 avril 1970, la reine Élisabeth II et Philip, le prince consort, voyagent en train pour se rendre à Sydney lors d’une tournée officielle en Australie. À mi-chemin, le conducteur s’aperçoit qu’une bûche a été placée sur les rails de façon à le faire dérailler. Heureusement, il parvient à freiner à temps et sauve ainsi la vie du couple royal.

Pour cet événement, aucun coupable n’a été arrêté, mais il s’agissait bien d’une tentative d’assassinat puisque les rails avaient fait l’objet d’une vérification par l’équipe de sécurité une heure avant le passage du train de sa majesté. En 1974, le conducteur, Albert Rowley, a reçu une médaille pour "services rendus à la couronne".

 

1981 : un homme tire sur la monarque lors d’une parade militaire

La parade militaire Trooping the Colour est incontestablement l’un des événements immanquables de la famille royale. Chaque année, les membres se réunissent au balcon de Buckingham Palace afin de saluer la foule. 

Une tradition pourtant relativement récente puisque jusqu’en 1986, Élisabeth II ouvrait la parade à cheval, habillée de son uniforme rouge clinquant. C’est ainsi que le 13 juin 1981, durant la fameuse cérémonie, un jeune homme de 17 ans, Marcus Sarjeant a tiré sur la reine six balles à blanc. Cavalière expérimentée, Élisabeth II a su maîtriser à temps sa monture effrayée et éviter le pire. Marcus Sarjeant fut arrêté sur le champ et condamné à cinq ans de prison ferme.

 

1982 : un homme s’introduit dans la chambre d’Elizabeth ( à deux reprises !)

C’est un épisode terrifiant de la vie de la reine, rendu célèbre par la série à succès “The Crown” sur Netflix. En 1982, un certain Michael Fagan s’introduit à deux reprises à Buckingham Palace et se rend dans la chambre d'Élisabeth II, brisant sur sa route un lourd cendrier de verre. Réveillée en sursaut par l’intrus au bord de son lit, la reine n'en perd pas ses moyens pour autant et parvient à le retenir suffisamment longtemps en attendant que les secours arrivent.

Michael Fagan est entré dans la chambre de la reine Élisabeth II à 07H15 du matin. Il tenait dans ses mains un morceau du cendrier cassé avec lequel il a affirmé vouloir se trancher les veines en présence de sa majesté. L’homme a expliqué que ce n’était pas son intention en arrivant mais que l’idée lui était venue en voyant le cendrier. 

 

1992, « l’annus horribilis »

L’année 1992, est une année noire pour la reine. Trois de ses enfants finissent par divorcer et une partie du château de Windsor est ravagé par un énorme incendie. Elle évoquera cette année, en utilisant les termes « annus horribilis », le 25 décembre 1992, dans son traditionnel discours de Noël “1992 n’est pas une année dont je me souviendrais avec un plaisir inaltéré. Selon les mots de l'un de mes correspondants les plus sympathiques, elle s’est avérée être une annus horribilis. Je pense que je ne suis pas la seule à le penser.”

Sa belle-fille, la princesse Diana décéde 

Le 31 août 1997, la princesse Diana, sa belle-fille, trouva la mort dans un accident de voiture à Paris. Alors que les Britanniques multiplient les hommages en déposant des fleurs au palais de Buckingham, la reine reste très discrète pendant une très longue période, une réaction qui a suscité de nombreuses critiques. Grâce aux conseils de Tony Blair, le premier ministre, Élisabeth II fera un peu plus tard une allocution télévisée où elle dira : 

« En tant que reine et en tant que grand-mère, je souhaite tout d’abord rendre hommage en personne à Diana. Elle était un être humain exceptionnel et talentueux. Dans les bons comme dans les mauvais moments, elle n’a jamais perdu son sourire et ses rires. Elle n’a cessé d’inspirer les autres avec sa chaleur et sa bienveillance. Je l’admirais et la respectais pour son énergie et son engagement envers les autres, en particulier pour son dévouement envers ses deux garçons. Cette semaine à Balmoral, nous avons tous aidé William et Harry à surmonter la perte dévastatrice dont eux et tous les autres ont souffert. Personne qui a connu Diana ne l’oubliera. […] C’est une opportunité pour montrer au monde entier que la nation britannique est unie dans le deuil et le respect. Que ceux qui sont morts reposent en paix ».

 

Le jubilé de diamant et les jeux olympiques

En juin 2012, les soixante ans de règne de la reine sont célébrés en grande pompe, c’est le jubilé de diamant. L’événement est exceptionnel, c’est la seconde fois seulement en mille ans qu’un souverain anglais atteint une telle longévité sur le trône. La première, c’était en 1897, au temps de la reine-impératrice Victoria.

Pour les jeux Olympiques de Londres organisés la même année, Élisabeth II n’a pas hesité à jouer de son image, figurant dans une vidéo aux côtés de ses chers corgis et de James Bond.

 

2021 : le noël agité de la reine

Le matin du 25 décembre vers 08H30, alors que la reine fête Noël en compagnie de ses proches, un homme s'introduit au château de Windsor, armé d'une arbalète. Âgé de dix-neuf ans seulement, le jeune garçon, qui souffre de troubles psychiatriques importants, souhaitait se venger pour le massacre d'Amritsar. Un atroce crime de guerre commis par l'armée britannique qui a assassiné des centaines d'hommes, femmes et enfants dans un village en Inde en 1919. Heureusement pour la reine, l'individu a été arrêté dans le parc de Windsor avant qu'il puisse passer à l'acte.

 

Le décès du prince Philip

En 2021, après 73 années de mariage, la reine Élisabeth II voit s’en aller son époux, le prince Philip, à l’âge de 99 ans. Une disparition qui bouleverse la famille royale, mais aussi le peuple anglais. Un peuple qui sera au rendez-vous pour fêter les 70 ans de règne de leur reine.

 

En 2022, jubilé de platine et funérailles d’État

Le 6 février 2022, elle devient la première monarque britannique à atteindre le cap des 70 ans de règne. Elle réduit drastiquement ses engagements en raison de difficultés à se déplacer, déléguant de plus en plus de ses fonctions à son fils le prince de Galles, Charles.

Du 2 au 5 juin, les Britanniques célèbrent pendant quatre jours ses 70 ans de règne. Élisabeth II apparaît deux fois au balcon du palais de Buckingham devant des dizaines de milliers de personnes. Elle est frêle mais souriante.

Le 8 septembre suivant, deux jours après que la reine eut rencontré la nouvelle Première ministre Liz Truss dans son château de Balmoral en Ecosse pour lui demander de former un gouvernement, le palais annonce que ses médecins sont préoccupés et recommandent qu’elle reste sous surveillance médicale. Son décès est annoncé un peu après 18H30. Ses funérailles d’État, les premières au Royaume-Uni depuis celles de Winston Churchill en 1965, ont eu lieu ce lundi 19 septembre.



Mehloud
Ancien staff de CITYWISH
Poster un commentaire
Il faut être connecté pour pouvoir poster un commentaire.