Toute l'actualité d'HabboCity se trouve ici !
Giveaways
15.000 diamants 1 gagnant(s)
-j -h -min et -s
Gagnant(e) : Yneoph
10.000 diamants 2 gagnant(s)
-j -h -min et -s
Gagnant(s) : Russ, Woodie
5.000 diamants 1 gagnant(s)
-j -h -min et -s
Gagnant(e) : Aslea
10.000 diamants 1 gagnant(s)
-j -h -min et -s
Gagnant(e) : zizoux
50 CityCashs 1 gagnant(s)
-j -h -min et -s
Gagnant(e) : Julie

Connexion
Formulaire de connexion
Inscription
Formulaire d'inscription
Rentre le code ci-dessous dans ton humeur sur HabboCity pour prouver que le compte t'appartient
Chargement de CityWish en cours...
Passer le chargement

Information de la part de l'administration :

Les recrutements sont ouverts sur CITYWISH, rejoignez notre serveur discord pour y participer, bonne chance à tous !

130
0

 

 

Bonjour/bonsoir cher(e)s lecteurs/trices !

C’est l’été, il fait chaud, les grandes vacances scolaires sont là, l’occasion parfaite pour partir bronzer en vacances ! 

Mais… Ça fait longtemps que nous n’avons pas vu de neige (en tout cas dans le Nord). Tu ne t’es jamais dit que des vacances d’hiver pourraient valoir une grande plage sauvage ? Ça tombe bien, car aujourd’hui mon but est de te donner envie d’essayer mon sport préféré : le ski !

 

Chapitre 1 : comment s’approprier du matériel ?

 

Pour le ski, plusieurs choses peuvent être louées pour de petites ou longues périodes et ça, c’est un plus par rapport à d’autres activités de voyage. Donc, au niveau des achats avant de partir, vous n’aurez qu’à passer dans un magasin de sport pour obtenir un pantalon de ski, ainsi que des bottes après-ski. Ces deux vêtements sont indispensables pour votre confort une fois sur les pistes. Le pantalon vous permettra d’éviter que la neige ne rentre sous votre bas, tandis que les après-ski vous offriront l’incroyable sensation d’avoir déchaussé vos ski pour aller manger ou boire à l’aise.

Vous pouvez également acheter un bonnet, des lunettes-masque de ski, des gants, un cache-nez… Mais ça n’est pas indispensable à partir du moment où vous êtes bien couverts.

 

Une fois que vous avez la tenue adéquate, il vous suffira de vous rendre à la station de votre destination pour louer des skis, les chaussures qui vont avec, plus les bâtons. Pour les choisir, rien de plus simple, vous allez donner votre pointure, votre taille et parfois votre poids pour trouver les skis qui conviendraient à votre silhouette.

 

 

 

 

 

 

Chapitre 2 : comment ça se passe une fois sur place ?

 

Premièrement, chaque station est complète, disposant de restaurants, d’enseignes médicales, de boutiques faites pour le confort de vos périples hivernaux… C’est là que tout commencera et que tout prendra fin, c’est le QG des pistes. D’ailleurs, vous pouvez noter que l’ambiance y est unique !

C’est aussi non loin de là qu’il sera possible selon votre âge de trouver plusieurs enseignants si vous vous aventurez sans expérience ni aide. C’est un prix en plus qui vaut le coup, car le ski est un monde où plus vous gravissez les échelons, plus l’amusement sera intense. Pas besoin d’enseignants, ni d’un ravitaillement alimentaire ? Alors, c’est parti pour les pistes !

 

Souvent, les premières solutions pour vous aventurer dans les montagnes seront les cordes et les tire-fesses. Les cordes sont de simples cordages tirés par un système électrique qui vous amènent vers un point en hauteur, conçu afin d’éviter des efforts physiques trop réguliers (vous serez servis). Pour ce qui est des tires-fesses, ils sont flippants à première vue, mais facile d’utilisation, ils vous permettront de monter une piste ou d’en rejoindre une. Ça marche très simplement : une barre de métal accrochée à une corde finissant en petit siège de caoutchouc noir. Vous y mettez votre entre jambes, une main empoignant la barre et vous glissez sur vos skis.

Note : plus rien ne sera payant à partir du moment où vous avez acheté votre ticket, clé utilisée quelques fois pour avoir accès au matériel de déplacement. 

 

Pour ce qui est des pistes plus sauvages, loin du QG, vous pouvez y accéder à l’aide d’une carte précise vous permettant de différencier chaque piste et leur couleur (desquelles je vais bientôt parler), ainsi que le chemin qui vous y conduira.

 

Chapitre 3 : mais, comment skier ?

 

Le système de déplacement sur ski est simple : plus vous slalomez et plus vous irez lentement. Si vous faites des lignes droites, vous prendrez en vitesse. Pour tourner, il faut légèrement se baisser, appuyer sur la jambe du côté que vous voulez emprunter et accompagner le mouvement. Les bâtons aident justement à appuyer sur le sol et tourner sans vous défoncer les genoux (j’en ai beaucoup souffert quand je ne prenais pas de bâtons).

Alors, selon ce que vous recherchez, vous pouvez faire de grands zigzags, ou vous laisser emporter en freinant une fois en bas.

Comment freiner ? C’est simple, tu as deux manières de faire : grâce au chasse-neige, qui consiste à mettre tes ski en "V inversé" afin de pousser sur la neige, ou tout simplement faire un dérapage pour placer les ski horizontalement par rapport à la piste.



LE CHASSE-NEIGE EN IMAGE.

 

 

 

 

 

Chapitre 4 : pistes colorées et sauvages.

 

Le coloris des pistes part du vert et termine sur le noir. Ceci illustre la difficulté des pistes, allant donc des moins sportives aux plus raides.

 

Les pistes vertes : de véritables pistes de balades tout aussi sauvages.

 

Les pistes bleues : souvent aussi tranquilles que les vertes, elles seront surtout plus longues ou en pentes notables.

 

Pistes rouges : pente raide, plus de verglas ou de tournants, elles seront surprenantes à prendre la première fois, mais si j’ai pu en prendre à toute vitesse à l’âge de 7 ans, il n’y a pas de danger !

 

Pistes noires : c’est celles qui demanderont le plus d’expérience, mais surtout les plus sauvages. Bien souvent décorées de gros dos d’âne et de branchages, elles sont quasiment des "hors-pistes". La neige y est d’ailleurs plus granuleuse, enfonçant parfois les ski. Il va falloir être concentré, car ce n’est pas dangereux, mais chuter sur ces pistes peut faire mal

Note : n’ayez franchement pas peur, si vous savez prendre des rouges, vous pourrez emprunter les noires également. Le seul changement est qu’il faut slalomer entre les dos d’ânes (sans hésiter d’en prendre quelques-uns pour faire des petits sauts !).

 

Conclusion : n’ayez pas peur, vous allez vous amuser !

 

À plusieurs, c’est d’autant plus marrant, car vous allez pouvoir assister à des chutes uniques et même faire des courses. Des paysages merveilleux vous attendent, mais restez attentifs en pleine glissade, certaines pistes ne sont pas sécurisées.

Gardez un ou plusieurs téléphones sur vous afin de contacter la station, car une fois en haut, seuls les autres skieurs seront là, il n’y a pas de structures, les soigneurs doivent vous rejoindre sur la piste en motoneige.

 

J’espère que cet article vous aura intéressé ! 

À bientôt tout le monde !

 

Quatre
Ancien staff de CITYWISH
Poster un commentaire
Il faut être connecté pour pouvoir poster un commentaire.